Aux Archives départementales d’Avignon au Palais des papes

Jeudi 28 septembre, la classe de 1G1 s’est rendue aux Archives départementales du Vaucluse toute l’après-midi. La classe a été séparée en deux, une partie faisait cours avec notre professeur d’histoire-géographie sur la Révolution française dans le Vaucluse et le village de Bédouin, rasé durant la Terreur, et l’autre moitié, avec un archiviste qui a présenté  différents documents conservés au Palais des papes, et les différentes techniques utilisées au Moyen-Age pour fabriquer du papier.

Faisant partie du premier groupe, je suis d’abord allée  au dernier étage d’une des  tours du Palais, dans une salle pour faire un cours sur la Révolution Française et ses différents événements, ainsi que des personnages importants comme Robespierre, un homme influent de la Révolution française. Le professeur nous a parlé de la politique de la Terreur et nous a montré des documents datant du de cette période et permettant d’étudier la terreur à Bédouin : comptes-rendus de procès, gravures de la fin du XVIIIème siècle etc.

Puis je suis partie avec l’archiviste dans les couloirs et alles des Archives. Il a commencé par nous montrer comment étaient fabriquées les supports pour écrire du Moyen-Age, nommé le parchemin.

Au Moyen-Age, le parchemin était fabriqué à partir de peaux d’animaux, comme les moutons ou les chèvres. On grattait et préparait la peau pour en faire une surface lisse et durable pour l’écriture. Cette procédure pourrait durer plusieurs jours / semaines, tout dépend de la taille et de la qualité souhaitée. C’était un processus méticuleux qui demandait du temps et de la patience. L’archiviste nous a montré tout un livre fait avec des feuilles de parchemin, on remarque que le papier est resté plutôt intact après tant d’années. 

L’archiviste nous a montré d’où ont été extraits les pigments de couleur utilisés pour faire des dessins à cette époque. Le bleu a été créé à partir d’une pierre précieuse qui s’appelle le « lapis lazuli », il y avait aussi le rouge, extrait d’insectes, les cochenilles.

 Après cela, nous avons fait une visite des lieux. On remarque qu’il y avait beaucoup d’archives, des actes de naissance etc., avec des documents très anciens, du Xème siècle par exemple. La  mission des Archives est la conservation des documents pour qu’ils laissent une trace du passé et soient étudiés par les historiens. Il y avait une pièce pleines d’archives, recouvertes de bâches car il y avait des travaux : en effet les Archives départementales quittent le Palais des papes pour s’installer dans de nouveaux bâtiments, entièrement neufs, situés près d’Agroparc. Nous sommes la dernière classe du lycée à aller dans les Archives du Palais.

Pour finir cette magnifique visite, nous avons monté 12 étages, et sommes montés tout en haut du Palais, sur les toits de ses tours, il y avait une vue magnifique sur tout Avignon et les environs : le Ventoux, Villeneuve-lès-Avignon et le fort Saint-André.

Cette sortie nous a permis d’apprendre beaucoup de choses sur la mission de conservation des Archives, la Révolution française, un grand moment important de l’histoire de notre pays, ainsi que l’époque du Moyen-Age, et de ses pratiques d’écriture.

Ikram, élève de 1ère, novembre 2023